News N. 0/114   22/06/2018

Une Fondation en action

Maria Elena Cuomo, Présidente de la Fondation avec Ei Phyu Win et Htwe Min Thant (Myanmar) de la promotion 2017-19 du programme de bourse sur le changement climatique - Monaco, le 21 juin 2018

Depuis 2013, dans le cadre du partenariat avec la Fondation Prince Albert II et le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), la Fondation Cuomo a supporté 11 doctorants provenant de différents pays du Sud et menant des recherches très variées sur le climat.

En tant que membre actif de cette alliance, la Fondation a participé à l'évaluation du programme de bourses du GIEC en 2017. Une des recommandations de ce travail préconise que les étudiants chercheurs intègrent les groupes de travail scientifiques du GIEC afin qu'ils soient encadrés par des directeurs de recherches confirmés. Faciliter la publication de leurs travaux de recherches demeure également une piste privilégiée.

Les prochains dossiers du GIEC devraient définir de manière plus pratique les actions à mener pour limiter la hausse des températures à 2°c , voire viser les 1,5 °c.

La Fondation Cuomo agit déjà directement, comme au Burkina Faso, en facilitant l'accès à l'eau potable et en soutenant l’élevage d'espèces animales adaptées au climat (chèvres) auprès de populations en danger.

Le dernier projet en date de la Fondation Cuomo est la construction et le soutien au fonctionnement du premier lycée rural en Inde ayant obtenu le certificat “Platinum” de l'Indian Green Building CouncilCe 7ème complexe scolaire indien de la Fondation est situé à Mambakkam, dans l’État du Tamil Nadu, sud de l'Inde.

La Fondation Cuomo appuie la recherche avec le programme de bourse d'étude du GIEC, tout en agissant concrètement auprès des populations affectées par les effets du changement climatique.

Elle a su s’adapter à un contexte et des enjeux qui évoluent, tout en restant fidèle à sa mission initiale qui est l’accès à l’éducation.

Pour en savoir plus...